Août 1914.

Suite à la mobilisation générale et la déclaration de guerre, les régiments français montent vers l'Est de la France.

La Vendée n'est pas exempte et ses unités sont dans le mouvement: Régiments d'Infanterie, de Cavalerie et d'Artillerie de Fontenay, Luçon, La Roche sur Yon partent défendrent les frontières.

Les Régiments de réserve sont remis sur pied et leurs rangs comblés. A

 La Roche, le 93ème part le 5 août et son régiment de réserve, le 293ème, suit le 9 août.

Avancés jusqu'en Belgique, les combats  s'enchainent à partir du 22 août et les pertes sont sévères (voir les messages précédents).

Refoulés vers la Métropole, nos Régiments stoppent l'ennemi au cours de la Bataille de la Marne.

La motivation reprend le dessus et la course à la mer débute pour s'arrêter au bord de la Manche.

Au cours de différents combats, les 2 Régiments perdent un nombre conséquent de soldats.

En complément des blessés et des morts, nombre de soldats sont pris au piège et tomvent aux mains des Allemands.

Bien que les plus gravement atteints par les blessures soient malgré tout rapatriés en France via la Suisse, la plupart finira la guerre en Allemagne en général et rentreront entre novembre 1918 et janvier 1919.

Certains ne reverront jamais la Patrie et décèderont en captivité.

 

93_293_prisonniers_en_1914

Impossible d'agrémenter ce message par des photos car je n'ai malheureusement rien sur les soldats prisonniers à cette période.