près un mois de novembre au repos, le 3ème Bataillon du 93ème Régiment reprend la route du front le 3 décembre. Après deux jours de marche et une halte à Courtisols, il vient cantonner à Somme-Suippes.

Dans la nuit du 6 au 7, il monte en ligne en réserve de sous-secteur au Voussoir et à la Savate, une zone que le Régiment (et son Régiment de réserve, le 293ème) ne quittera qu’au printemps 1916 après un dur hiver de combat.

Carte de la zone du Voussoir et de la Savate datée du 22 décembre 1915. (SHD)

P1040265

Le même jour, les 2 autres bataillons suivent le mouvement et rejoignent la région où ils relèvent le reste du 10ème Régiment.

Une semaine de tranchée pour découvrir et se familiariser avec le nouveau terrain. Tout en perdant 3 tués et 9 blessés.

Relevé entre le 14 et le 17 décembre par le 65ème et va au Grand Repos à Somme-Suippes.

Sa période de repos terminée, le Régiment commence à reprendre les tranchées pendant la nuit précédant la veillée de Noël.

CCCC Positions tenues au 30 décembre 1915 (pièces annexes 234)

Il sera relevé juste avant la St Sylvestre.

Le Régiment perdra 8 tués et 30 blessés au cours de ce mois de décembre 1915.

Parmi ceux-ci, deux décèderont de leurs blessures durant la 1ère quinzaine de janvier.

Pertes_en_d_cembre_1915

Quant au soldat MONTASSIER Pierre Louis Célestin sa blessure lui vaudra d'être cité à l'ordre de l'Armée n°2232D le 02/01/1916: «Soldat très attaché à ses devoirs et très brave au feu. Blessé très grièvement les 8-12-1915 par énucléation de l’œil droit.»