Avec l'ordre de mobilisation générale, tous les réservistes reviennent au dépôt du 93ème RI.

A cette occasion, le 293ème RI est formé selon les prescriptions prévues et est commandé par le Lieutenant-Colonel Desgrées du Lou.

L'unité part de La Roche sur Yon le 10 août avec un effectif de 39 officiers et 2198 hommes.   

 l'unité débarque à Grand-Pré le 11 août et se regroupe avec le reste du XIème Corps d'Armée à Givonne où il est instruit immédiatement (les réservistes n'ont plus l'entraînement adéquat).

Le 293ème suit le Corps à partir du 20 août ainsi que son régiment frère, le 93ème RI.

Le 293ème aurait, selon l'Historique, présenté les armes devant la célèbre "maison des Dernières Cartouches" à Bazeille.

293 Ploix biographie

Il est engagé dans la bataille de Maissin en fin de journée du 22 août mais doit se replier alors qu'il entame son action.

Comme toutes les unités, le 293ème reflue vers la France en couverture du XIème Corps.

Par étapes, le régiment se replie sur Chaumont St Quentin et prend part

aux combats du 27 à la ferme St Quentin.

Les pertes sont moyennement importantes mais le colonel et deux chefs de bataillons sont blessés l'un après l'autre.

L'un des capitaines, Ploix issu de St Cyr promo 1885 "de l'Annam", disparait à Chaumont. Retrouvé en 1920, il est inhumé à la Marfée.

Le Régiment est commandé par le chef de Bataillon Larivière nouvellement promu.

Après une charge victorieuse le 28 à Bulson, le repli se fait sur la Marne tout en effectuant les combats d'arrière garde de la Division.

A la fin de la bataille de la Marne, le Régiment ne forme plus qu'un seul bataillon commandé par le capitaine Courant, le commandant Larivière ayant été blessé.

Puis, il remonte sur le nord lors de la course à la mer de septembre à octobre pour s'établir à Beaumont-Hamel. Mi-octobre, l'unité ne compte plus que 350 hommes.

Et, enfin, les renforts commencent enfin à arriver.

Pour le 293ème commence la guerre des tranchées devant La Boisselle. Tout reste à faire (tranchées, abris...) et l'unité reste dans ce secteur jusqu'en décembre.

A cette date, il est affecté au secteur de Beaumont-Hamel où il passera le changement d'année.

Le Régiment n'aura pas un nombre de morts importants mais énormément de blessés et de soldats capturés.

 

293_pertes_1914